Le 15 avril 2015, dans le cadre du plan de surveillance renforcé mis en place pour lutter contre l’introduction de la bactérie Xylella fastidiosa, les agents du service de contrôle de la Direction régionale et interdépartementale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt d’Île-de-France ont intercepté un plant de caféier porteur de la bactérie chez un revendeur de plants de Rungis. En application des mesures prises par arrêté publié le 4 avril dernier, le plant a été consigné et une inspection spécifique a été menée. En l’absence totale d’insectes vecteurs dans la serre du revendeur, cette inspection a permis de conclure que cette interception ne constitue pas un foyer de Xylella fastidiosa. Le risque de la propagation de la maladie est donc écarté. Une surveillance renforcée a été néanmoins mise en place sur les autres espèces végétales sensibles de la serre qui auraient pu être exposées à la bactérie.