La tentation est grande d’abattre les arbres qui présentent des signes de faiblesse, se creusent, semble perdre de la vitalité ou même sont déjà morts… Pourtant ils offrent un milieu et des abris propices à toute une faune utile à l’instar de la chouette hulotte qui vient y nicher, à deux pas de la maison, en toute discrétion, sans que le jardiner la remarque…