Le Bacillus Thurengiensis connu pour tuer toutes sortes de chenilles est un produit bio il s’agit d’une bactérie qui n’attaque pas les autres insectes. Il est très efficace, dilué dans l’eau, il agira sur les chenilles en 2/3 jours. On le trouve sous plusieurs marques. Il existe également des capsules de phéromones qui permettent de piéger les papillons mâles lors de la période de reproduction, en prévention. Plusieurs générations de pyrales sont possibles dans l’année.

La chaleur printanière, la disparition des gelées provoque le réveil des pyrales du buis. Les chenilles nées en fin d’automne ont hiverné et se réveillent affamées ! Cachées au cœur du buis, sous des feuilles roulées, elles sont maintenant visibles et provoquent rapidement de gros dégâts en consommant les feuilles de l’arbre. Outre les branches défoliées, elles tissent des toiles caractéristiques. Le papillon est arrivé en France dans les années 2000 et a fini par envahir l’ensemble du territoire, elle est déclarée espèce invasive depuis 2008. Il faut lutter vigoureusement contre ce parasite lorsque l’attaque est déclarée sous peine de voir ses buis dépérir rapidement. La chenille fait jusqu’à 5 cm, elle est striée dans le sens de la longueur de vert clair, vert foncé et noir.