Les couleurs et les parfums manquent cruellement à l’hiver, les plates bandes restent grises, les arbres dénudés, les cloisons monolithique des haies de thuyas ou de lauriers ne sont que trop visibles. Il est possible de briser cette monotonie saisonnière. Rythmez vos plantations d’arbustes en associant végétaux caduques et pérennes, créez des camaïeux de vert incrustés de végétaux aux couleurs vives. Cherchez ceux qui osent fleurir quand il fait froid.

IMG_0681

Mettez-y les formes…

Il n’ont plus de feuilles mais c’est maintenant que leur aspect décoratif prend toute leur ampleur, pensez aux végétaux tortueux que vous pouvez planter en solitaire ou à plusieurs de la même espèce : le noisetier, véritable tout-terrain ou alors le saule en zone plutôt humide.

A condition d’être patient, la plantation d’un arbre à écorce décorative au bord d’un passage ne manquera pas d’étonner vos visiteurs. Les espèces revêtues d’écorces striées, sont essentiellement des érables dits à peau de serpent : Acer davidii et rufinerve. Le Lagerstromia ou lilas des Indes, nommé ainsi car il se revêt d’une abondante floraison de grappes roses en été est aussi intéressant pour ses rameaux cagneux de couleur beige rosée. Certains résineux, dont vous aurez pris soin de supprimer les branches basses au fur et à mesure de leur croissance offrent des écorces au relief et au dessins intéressants, donnez beaucoup de place au cyprès chauve qui perd ses aiguilles en hiver ou à un pin parasol. Amateurs de troncs blancs, changez la cépée de bouleau commun, pour celle de Betula utilis, à l’écorce lisse, d’un blanc intense et très lumineux, qui s’exfolie en lambeaux bruns cuivrés.

IMG_0949

… et la couleur

Lors de vos promenades, vous avez certainement été interpellé par les bouillées d’osier présente encore à l’entrée des petites parcelles de vignes. Ces saules, taillés court chaque année au printemps, fournissent des jeunes rameaux souples servant de liens au vigneron, ils sont vivement colorés de jaune ou d’orange. C’est une plante locale que vous pouvez utiliser en terrain frais. Plantez des pieds que vous formerez en tétards en les rabattant tous les ans ou essayez les tressages en bouturant de longues pousses de l’année. Adepte des couleurs vives, penchez-vous aussi vers la famille des cornouillers. Le Cornus alba et ses cultivars, à pousses jaunes, oranges ou rouges seront associées à des feuillages persistants foncés ou plantées en groupes compacts afin de créer un effet de masse spectaculaire.  Cornus sanguinea ‘Mid Winter Fire’ présente des rameaux exceptionnels où se mêlent le jaune orangé et le rouge.  Cornus stolonifera est un arbuste drageonnant, aux rameaux rouge foncé.

Pour éclairer les recoins sombres, utilisez avec parcimonie des végétaux à feuillage panaché persistant tels que le houx ‘Argenteomarginatum’ ou l’Osmanthus heterophyllus dans ses formes à feuillage bicolore.

Les Cryptomeria japonica ‘Bandai-Sugi’ ou ‘Vilmoriniana’ forment des arbustes irréguliers, globuleux, leur feuillage de petites aiguilles est persistant, il vire au bronze en hiver.

IMG_1336

Adoptez un chaton

Le noisetier commun que vous aurez patiemment débarrassé de ses rejets, pour ne laisser pousser qu’un seul tronc, prendra naturellement une forme torturée et noueuse qui se décorera chaque hiver de centaines de pendeloques décoratives, prémices de la récolte à venir. Garrya elliptica est un arbuste au feuillage persistant qui porte des chatons mâles ou femelles sur des pied séparés. Sur les pieds mâles du cultivar ‘James Roof’, les chatons peuvent dépasser 30 cm de long.

IMG_1483

L’hiver vous fait une fleur

Permettez-vous des Camélias si votre terrain n’est pas calcaire. Planter deux ou trois variétés différentes de Camelia japonica vous permettra d’échelonner la floraison. Disposez-les à 2 mètres d’intervalle, à l’abri d’un mur d’Est, pour les protéger du froid mais aussi du soleil brûlant. Cet arbuste de la famille du thé au feuillage sombre se ponctue de grandes fleurs superbes, aux couleurs blanc, rose ou rouge, pouvant être panachées, simples ou doubles. Le Camelia sasanqua, au fleurs plus discrètes mais parfumées fleurit dès l’automne. Associez-lui quelques pieds d’Hamamélis, arbuste à croissance très lente, dont la floraison dorée est aussi parfumée. Vous pouvez ajoutez des fragrances inattendues et bienvenues en cette saison en implantant Choisya ternata (l’oranger du mexique) et des Chimonanthus.

IMG_1522

Peu de vivaces fleurissent en hiver, l’hellébore ou rose de Noël est incontournable pour agrémenter vos bordures, cherchez les variétés hybriques aux teintes pourpres, roses ou violettes. Différentes variétés de crocus étalereront leur floraison de la fin de l’hiver au printemps, plantez les bulbes par petits groupes d’une même espèce, sous vos arbres ou dans votre pelouse. Si vous avez pensé à mélanger quelques graines de pâquerettes à celle de votre gazon, vous ne devriez pas tardez à voir apparaître les premières fleurs.

Profitez du calme hivernal pour visiter les pépinières et choisir sur place les végétaux qui feront le spectacle de cette saison.