Peut-être avez vous déjà rencontré, dans vos cultures de courges, des fruits bizarres qui ne correspondait pas à l’original attendu. Ils étaient probablement le résultat d’une hybridation entre deux variétés… La famille des curcubitacées se reproduit à l’aide de fleurs femelles et mâles séparées, les insectes pollinisateurs étant chargés de la fécondation. Si vous souhaitez avoir dans votre jardin plusieurs variétés de courges et potirons, vous pouvez tenter de remplacer les insectes par un pinceau et puis protéger les fleurs des contaminations, mais vous vous embarquez dans un travail délicat et surtout fastidieux. Plus malin, sachez que les Curcubita se répartissent en plusieurs espèces, avec notamment la pepo (courgettes pâtisson, citrouilles…), la moschata (musquée de Provence, de Naple…) et la maxima (potiron, potimarron…), elles ne s’hybrident pas entre elles ! Cultivez donc une variété de chacune de ces espèces.